Petite chronique des idées qui n’ont pas peurs de se contredire

Publié le par veni creator

 

 

L’homme qui a tué les militaires  de Toulouse et Montauban et massacré des enfants israélites dans une école avait été repéré par les services secrets comme suspect. Il n’avait certes commis aucun acte terroriste jusque là susceptible de justifier une arrestation, mais à en croire les habituels défenseurs des  libertés et des droits, le massacre aurait pu être évité si on l’avait arrêté avant, alors qu’il n’avait encore rien commis. Les champions de la présomption d’innocence reprochent ainsi aux services secrets de ne pas avoir exercé une présomption de culpabilité à venir ! Il est étrange  que ceux qui se présentent habituellement comme « défenseur de la démocratie » et des droits individuels, opposés au fichage des délinquants, qui pensent que la France est en passe de devenir un état Policier pire que l’ex union soviétique, qui ont reprochés  à juste titre à  G. Bush d’avoir fait arrêter et mis en prison sans jugement , par précaution, des centaines d’hommes innocents suspectés de pouvoir « un jour » devenir terroriste après le 11 septembre… se convertissent au tout sécuritaire, à posteriori … ou alors c’est de la mauvaise foi…

 

Une femme qui a tué son mari violent a été acquittée par la justice. C’était de la légitime défense  et elle a des circonstances suffisamment  atténuantes pour que les jugent ne la punissent pas de manière supplémentaire. Mais il est étrange, que ceux la même qui habituellement fustigent l’auto-défense, hurlent contre la peine de mort et considèrent qu’un chauffard est un meurtrier, se réjouissent de cette décision et réclament une loi visant à accorder dans la loi une sorte de droit pour les femmes victimes de violence conjugale à se défendre par le meurtre….  C’est sans doute ça que l’on appelle la discrimination positive….

A suivre….

 

Publié dans humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article