Les civilisations se valent, uniquement quand elles pensent comme nous

Publié le par veni creator

 

Il est tout de même rigolo, que ceux qui crient haut et fort que les civilisation sont équivalentes, aient autant de mal à  respecter les civilisation non occidentales, lorsqu'elles ne partagent pas leur point de vue.


L'ONu est ainsi depuis quelque temps le théâtre d'un vrai combat entre les pays occidentaux et les pays africains: les  occidentaux, aimeraient ainsi imposer aux pays Africains, leurs conceptions en matière d'identité sexualité: on sait déjà que certaines aides sont conditionnés par l'obligation d'instaurer dans un pays souverain  "le droit" à l'avortement au mépris de la volonté des peuples.


Le journal le monde relate d'ailleurs le "débat houleux" qui a opposé le mercredi 7 mars les pays membres de l'organisation de coopération islamique (OCI) et une majorité de pays du groupe africain aux autres pays représentés au Conseil des droits de l'homme sur la question de reconnaissance des droits des homosexuels et des transgenres. En effet, la grande majorité de ces pays, s'opposent au point de vue occidentaux qui aimeraient imposer leur vision de l'identité sexuelle, considérant que ce noin respect de leurs civilisation  s'apparente à du colonialisme.


Nous pourrions considérer tout cela comme bien anecdotique, mais ce fait nous ramène indirectement  à la politique française et ses incohérences. Nous savons que beaucoup de pays africains et musulmans n'aiment pas l'homosexualité, c'est un fait. Et pourtant  nos candidats à la présidentielle qui disent aimer ces pays africains et subshariens au point de considérer leur venue en France comme une chance pour notre pays sot obsédés par la question de la légalisation du mariage gay. Soit ils veulent les choquer et les dégoûter de devenir français, soit ce sont des goujats.


Normalement ceux qui disent aimer le multiculturalisme, devraient prendre en compte que beaucoup d'africains et de subsahariens pourraient être  choqués par nos moeurses , et que nous aurions à faire un effort de respect à leur égard....ou alors leur dire qu'ils ne sont pas le bienvenu chez nous!


Il est sur que nos sois disant bien-pensant ont une vision tellement binaire du monde, qu'ils ne peuvent pas envisager que les "gentils" puissent aussi penser comme des méchants. Que des victimes de discrimination puissent être capable de discrimination, ce n'est pas possible!

 

Et pourtant, l'inconsistance ou la naïveté de nos politiciens est bien là; il est difficile de défendre les 2 causes, soit on défend les personnes homosexuelles, et on se méfie de l'islam en France, soit, on défend les musulmans et on reste discret sur la question. Même si les choses ne peuvent être aussi binaire , il faut tout de même se rappeler que de nombreux pays l'Afrique sont tentés de fermer les portes de l'adoption aux français, car ils ne veulent pas que leurs enfants soient adoptés par des couples homosexuels. De nombreux musulmans considèrent les français comme des pervertis méprisable, des porcs par ce qu'ils affichent un peut trop bruyamment leurs moeurses "dépravées"....


Mais il est sûrement difficile, pour nos bien pensant de réfléchir en dehors des schémas qui rassurent :Cela me rappelle cette histoire de cet homme condamné à tord pour un viol et un meurtre qu'il n'avait pas connu et qui s'était fait arrêté quelques mois après avoir été innocenté pour un vrai viol. Le journaliste de France info qui présentait  les faits paraissait plus que troublé, il était accablé et sur une autre radio un commentateur expliquait son désappointement : la  victime qui ne pouvait être qu'un gentil, ne pouvait pas faire partie du monde des méchants, puisqu'elle était gentille....  

Personnellement je n'ai rien contre les personne immigrées, musulmanes ou non, ni contre les personnes qui se disent homosexuelles, mais les candidats qui s'autoproclament humanistes et généreux ne rendent ni service à l'un ou ni à l'autre.


Cette obsession vis à vis de l'homosexualité cache sans doute une vraie incapacité à penser le bien commun. Elle est le reflet d'une société individualiste, ou le collectif s'efface devant l'individuel.Lorsque les intérêts individuels priment sur l'intérêt collectif, le pays devient incapable d'affronter et de construire l'avenir. il ne faut pas s'étonner  si les Français croient aussi peu en l'avenir.

Ce qui est rassurant, c'est que derrière cette morosité ils cherchent encore  un élan, une direction, , un idéal commun , dommage que le seul  projet de sociétés qu'on leur propose soit le détricotage des repères et de la culture. Et on ne comprend pas pourquoi ils sont tentés par les discours "populistes"......

Publié dans actualités politiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article