Appel vibrant à nos ministres de l'égalité et de l'éducation

Publié le par Alain Versedetout

 

societe-les-hommes-interdiction-uriner-debout-suede-insolitCela pourrait apparaître comme un gag, mais la Suède, « championne de l’égalité homme-femme ( !) » va débattre, prochainement sur un sujet majeur pour la démocratie : interdire aux hommes d’uriner debout .


Nous en profitons, pour imiter nos politiques qui n’hésitent pas à reprendre de vieux slogans périmés pour attirer l’attention, en reproposant à la sagacité de nos lecteurs cet article publié en juin dernier ; mais comme nous ne sommes pas du genre à faire les choses à moitié, nous l’avons recyclé et « amélioré » ( ? belle leçon d’humilité… mais autant imiter nos dirigeants jusqu’au bout) pour en faire un appel vibrant à nos ministres chargés de l’égalité et de l’éducation qui, n’en doutons pas, ne le liront pas, ce qui est quand même dommage. Après tout le recyclage étant tendance, les lecteurs de ce blog auront donc la joie, en redécouvrant cette chronique, d’être eux même tendance.


Article aimablement publié  sur le site d'information "nouvelle de France".


Le Manneken-Piss, symbole de la Belgique et de sa joie de vivre est-il obscène ? La question mérite d’être posée clairement.


Qu’on ne me prenne surtout pas pour un affreux père la pudeur ou un rabat joie de première ordre : car ce n’est pas parce que ce malheureux représentant de la culture belge ose exhiber son (petit) attribut à une foule béate de voyeuristes pervers plus ou moins pédophiles, venue des 4 coins du monde pour le photographier et admirer sa nudité, que je m’interroge. Les choses sont quand même plus sérieuses !!!

Car faire pipi debout (même dans des toilettes à la maison) a quelque chose de pas très moral, voire suspect, disons-le net, misogyne.


C’est ce constat salutaire pour la condition féminine qui a poussé la gauche suédoise à déposer un projet de loi visant à interdire aux hommes d’uriner en station debout, aussi bien dans les lieux publics que privé.


Qu’on ne s’y trompe pas, derrière ce projet que les réactionnaires qualifieront d’absurde, il y a une urgence :rendre aux femmes leur dignité bafouée ; cela fait trop de millénaires que les hommes ont la prétention de les dominer par toutes sortes de moyens humiliants. La preuve, c’est que ce sont toujours aux femmes que l’on a imposé la grossesse et l’allaitement.


En urinant debout, les hommes humilient la femme, c’est évident. À travers leur miction ils cherchent à lui imposer l’idée qu’elle serait différente d’eux, afin de mieux l’enfermer à la maison ou dans les stéréotypes machistes.


Comme le projet risque d’avoir un peu de mal à passer aux yeux de l’opinion publique, les députés Suédois ont su faire preuve de propagande débile relayée par des mass média imbéciles pédagogie : les hommes doivent renoncer à la station debout pour des raisons de santé publique( !) et aussi par ce que cela améliorerait leur puissance sexuelle. Aucune étude scientifique ne le prouve, mais puisque c’est un élu de gauche vertueux qui le dit… et puis, on le sait bien, l’hygiène publique comme la santé mentale a toujours été un bon prétexte pour changer la société… nos camarades Lénine, Staline ou Mao l’avaient très bien compris en leur temps.


La Suède étant indéniablement un pays de progrès, un modèle pour l’intelligentsia Française en mal d’idée, nous voulons, dans ces colonnes lancer un appel solennel à Najat Vallaud-Belkacem et Vincent Peillon pour qu’à l’instar de nos amis suédois, ils osent aller plus loin.


Depuis plusieurs mois déjà, les réactionnaires de tous poils osent braver l’autorité et la volonté d’égalité du gouvernement.Les fascistes en serre-tête, jupe plissée et pantalon de velours, malgré les coups de matraques et le gaz lacrymogène le rappel à l’ordre républicain, osent même s’en prendre à la mise en application de l’idéologie mortifère et stupide du gender la théorie du genre qu’ils dénoncent comme « un refus de voir la réalité en face, que le monde est sexué, que les homme sont constitués différemment des femmes »… que nenni ! L’homme est une femme comme les autres ! La différence homme/femme n’est qu’une question de conditionnement culturel, la preuve, elles prennent le temps de s’asseoir, elles, quand le besoin se fait sentir !


Alors Monsieur et Madame les ministres, puisqu’il est important que des ânes citoyens éclairés veillent à la bonne marche du monde, qu’ils cherchent à rendre heureux envers et contre tout le peuple, et qu’ils se soucient autant des petits détails de la vie, nous vous le demandons instamment : saisissez le conseil de l’Europe au nom de l’égalité, et osez poser la question : ne faudrait-il pas interdire le Manneken-Piss ? L’égalité pour tous le nécessite.

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article